Santé : une hausse des cas de bronchiolite constatée dans les hôpitaux

Publié Mis à jour
Santé : une hausse des cas de bronchiolite constatée dans les hôpitaux
France 2
Article rédigé par
O. Martin, J-P. Rivalain - France 2
France Télévisions

Le relâchement des gestes barrières a des conséquences directes sur la circulation de certaines maladies, à l'image des bronchiolites, qui touchent les enfants de moins de deux ans. Le nombre de cas explose. 

À Bron (Rhône), une petite fille d'un mois a été hospitalisée à l'hôpital Femme-mère-enfant il y a une semaine avec une gêne respiratoire. Atteinte d'une bronchiolite, elle est toujours sous surveillance. Présente à son chevet, sa maman évoque les premiers symptômes qui l'ont alertée. "Elle avait juste de la toux et elle ne mangeait pas normalement comme d'habitude", confie la jeune femme, affirmant avoir appelé le Samu. 

Une évolution incertaine

Dans l'unité de soins continus, le personnel de pédiatrie constate une hausse des cas de bronchiolite. L'épidémie est de retour, mais les soignants ne s'attendaient pas à ce qu'elle arrive aussi tôt. "Normalement, on est dans cette épidémie vers fin novembre, début décembre et là, on est déjà quasi dedans", indique Flavie Amigo, infirmière. Il n'y a toutefois pas encore de saturation, et le virus a moins circulé l'hiver dernier avec les mesures barrières. En revanche, ce qui inquiète les soignants cette année, c'est la précocité de l'épidémie et son évolution incertaine. À l'hôpital Femme-mère-enfant, 500 cas de bronchiolite sont traités chaque année.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Enfants ados

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.