Meilleur jeune lecteur de France : le pouvoir des mots

Mohamed-Iyad Smaïne, 15 ans, vient de remporter le concours du meilleur jeune lecteur de France. C'est grâce aux ateliers d'éloquence que Mohamed-Iyad s'est réconcilié avec la lecture. 

FRANCE 2

Mohamed-Iyad Smaïne vient de remporter le concours du meilleur jeune lecteur de France, organisé par La Grande Librairie et France Télévisions avec le ministère de l'Education nationale. En août, il a conquis un jury d'écrivains renommés, avec une prestation sur scène. "J'ai eu du mal à m'y faire, à me dire que j'ai gagné le concours. Mais oui, là, je peux le dire : je suis le meilleur jeune lecteur de France. Je n'ai pas l'habitude de me vanter", confie, timidement, le jeune homme. Cette consécration n'était pas gagnée d'avance. Il y a encore peu de temps, ouvrir un livre était une corvée imposée par ses professeurs du collège. "J'avais peur de lire un livre entier. Une de mes craintes était d'être évalué sur un livre."

Atelier d'éloquence

Alice Laugier gère un atelier d'éloquence dans un collège classé zone d'éducation prioritaire. Ici, les jeux mêlent paroles et gestuelles pour réconcilier les élèves avec les mots. Avec elle, Mohamed-Iyad a fait ses premiers pas de lecteur : "On s'est rendu compte à quel point le passage par l'oral, par la découverte de 'je suis capable d'être debout, de dire un texte, d'émouvoir et d'être persuasif', ça marche super bien. Cela les ramène à l'écrit, à leurs capacités de langage", explique la professeur de lettres classiques. Le concours se déroule toute l'année dans toutes les classes de France de collège et de lycée qui le souhaitent. Les professeurs ont jusqu'au 30 novembre pour s'inscrire à cette adresse. La finale sera diffusée en prime sur France 5 à la fin de l'année scolaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Meilleur jeune lecteur de France : le pouvoir des mots
Meilleur jeune lecteur de France : le pouvoir des mots (Capture d'écran France 2)