L'image de la semaine : la langue framboisée

La langue est recouverte de centaines de papilles. Et quand celles-ci se mettent à gonfler, la langue peut rapidement ressembler... à une framboise ! Ce symptôme n'est cependant pas à négliger, en particulier chez les plus jeunes, car il peut être révélateur de pathologies graves comme la maladie de Kawasaki.

Ce symptôme fruité n'est pas à prendre à la légère… Une fillette indienne de 8 ans a été admise à l'hôpital après une semaine de forte fièvre. En l'examinant, les médecins ont découvert qu'elle souffrait d'une langue framboisée, d'éruptions cutanées et d'un gonflement des mains. Des symptômes caractéristiques de la maladie de Kawasaki (pdf), que rapporte la revue médicale New England Journal of Medicine le 30 juillet 2015. Cette maladie, découverte au Japon dans les années 1960, est provoquée par une inflammation des artères entourant le cœur. Ainsi, le gonflement des papilles est l'un des signes annonciateurs d'une réaction violente du corps et d'une inflammation généralisée.

Si elle est rare, la maladie de Kawasaki est pourtant la pathologie cardiaque la plus fréquente chez les enfants de moins de 5 ans vivant dans les pays industrialisés. Jusqu'à présent, son origine reste inconnue, même si la piste infectieuse est à l'étude. Les jeunes garçons asiatiques semblent les plus touchés par Kawasaki, ce qui pourrait également évoquer une origine génétique.

Maladie de Kawasaki : 1 à 2% de décès

A son arrivée à l'hôpital, la jeune Indienne s'est vue prescrire de l'aspirine et des injections d'immunoglobines, traitement classique de la maladie. L'aspirine fluidifie le sang, et permet ainsi de prévenir l'éventuelle formation de caillots dans les artères. Lorsqu'elle est traitée rapidement, Kawasaki laisse rarement des séquelles. Mais les enfants atteints doivent être surveillés tout au long de leur vie.

Faute de prise en charge, la maladie de Kawasaki entraîne des complications chez 25 à 30% des enfants atteints. L'anévrisme d'une artère coronaire est généralement la principale, suivie de près par la myocardite et la péricardite (inflammation des muscles du cœur). Entre 1 et 2% des enfants décèdent, rarement après le premier mois.

La langue framboisée, signe d'autres maladies

Réactions à un médicament, infections, scarlatine… La langue framboisée causée par Kawasaki peut souvent être confondue avec d'autres pathologies. D'autant plus qu'il n'existe aucun test précis pour identifier cette maladie. Le diagnostic se base sur l'ensemble des signes cliniques et l'élimination progressive d'autres maladies.

Au-delà de la langue framboisée, une forte fièvre, accompagnée de trouble du comportement, d'éruptions cutanées et de ganglions doivent alerter les parents. Ces symptômes peuvent également être accompagnés de rougeurs sur les paumes des mains, lèvres fissurées, d'œdèmes ou encore de conjonctivites.