L'adolescence débute à l'âge de 10 ans et se termine à 24 ans, selon une étude

Dans un article publié dans la revue "The Lancet", des scientifiques estiment que la durée moyenne de l'adolescence est plus importante aujourd'hui que par le passé. En cause, entre autres : la nutrition et la durée des études.

Des étudiants d\'une école de commerce, en France, en 2012. 
Des étudiants d'une école de commerce, en France, en 2012.  (REMY GABALDA / AFP)

Apparition de la puberté à un plus jeune âge, entrée plus tardive dans la vie adulte : et si l'adolescence commençait à l'âge de 10 ans et s'étalait jusqu'à l'âge de 24 ans ? C'est ce qu'affirment des scientifiques dans un nouvel article, publié dans la revue The Lancet (article en anglais) mercredi 17 janvier, et repéré par Mashable

Selon ces derniers, plusieurs facteurs expliquent cette prolongation de la durée de l'adolescence dans les pays développés. "Une puberté plus précoce a accéléré le passage à l'adolescence dans quasiment l'ensemble des populations", écrivent les auteurs de cet article. Ils affirment que "la fin de l'adolescence s'établit désormais largement au cours de la vingtaine".

Les chercheurs en sont convaincus : la durée moyenne de l'adolescence, telle que nous l'entendons aujourd'hui (en moyenne, entre 14 et 19 ans), est "excessivement restrictive"

Une puberté qui arrive bien plus tôt

Dans cette étude coordonnée par Susan Sawyer, du centre pour la santé des adolescents du Royal Children's Hospital de Melbourne (Australie), ces chercheurs expliquent que la puberté intervient désormais plus tôt, à l'âge de 10 ans et non à partir de 14 ans. Ce changement s'explique, selon eux, par un meilleur niveau de vie et une nutrition plus importante dans les pays développés. 

En cent cinquante ans au Royaume-Uni, l'âge des premières règles a ainsi reculé de quatre ans. Désormais, les femmes britanniques commencent à avoir leurs menstruations en moyenne dès 12 ou 13 ans. 

Les scientifiques avancent en parallèle deux autres arguments pour justifier la prolongation de l'adolescence. Selon ces derniers, les dents de sagesse peuvent apparaître après 25 ans, et le cerveau continue de se développer après l'âge de 20 ans. 

L'entrée retardée dans l'âge adulte

Les auteurs de cet article détaillent aussi des raisons sociales à cette durée prolongée de l'adolescence. Ils évoquent une entrée "retardée" dans l'âge adulte, avec une sortie de l'enseignement supérieur plus tardive, et des mariages et des naissances repoussées en conséquence. "Les responsabilités de l'âge adulte arrivent généralement plus tard", estime Susan Sawyer, citée par Mashable. 

"Une définition élargie, et plus inclusive de l'adolescence, est essentielle pour des lois, des politiques sociales et des services appropriés" à l'égard des jeunes gens qui ont une vingtaine d'années, poursuivent les auteurs de l'étude.