Insolite : un bébé reçoit un coup de scalpel lors d'une césarienne !

C’est une histoire qui a suscité beaucoup de commentaires sur les réseaux sociaux ces derniers jours : celle d’un bébé blessé par un scalpel lors de sa naissance.

Insolite : un bébé reçoit un coup de scalpel lors d\'une césarienne !
Insolite : un bébé reçoit un coup de scalpel lors d'une césarienne !

« Je rentre le 24 Août pour une césarienne prévue. Je rencontre l’équipe médicale, on me fait une anesthésie avant de rencontrer ma troisième princesse… Résultat : six points de sutures, deux strips… Comment dire… Heureusement que ce n’est pas sur le visage ! » raconte la maman, évidemment ulcérée, dans une publication Facebook.

C’est donc le 24 Août dernier que cette jeune femme entre à la polyclinique de Reims-Bezannes pour donner naissance à son troisième enfant en accouchant par césarienne. Cette méthode consistant à extraire le fœtus du ventre de la mère grâce à une incision de l’abdomen puis de l’utérus. 

Une poche des eaux rompue

Lors de cette incision au scalpel, le praticien a touché le crâne de l’enfant. Un geste qui vaudra au nouveau-né six points de sutures et deux strips au niveau du cuir chevelu. Il s’agit ici d’un accident très rare qui peut s’expliquer par le fait que la poche des eaux était rompue. Or cette poche est située protège le crâne du nourrisson, comme l’explique Marina Carrère d’Encausse et Régis Boxelé dans Le Magazine de la santé, le 05 septembre dernier.

 

« Ce n’est pas grave, c’est dans les cheveux »

Sous le choc, la maman demande alors des explications au praticien. Celui-ci ne lui présente alors pas d’excuses et déclare que « Ce n’est pas grave, c’est dans les cheveux », une affirmation qui n’a pas manqué d’enflammer les réseaux sociaux. 

Face à la polémique, la direction de la polyclinique reconnaît cet événement comme un aléa thérapeutique extrêmement rare et s’excuse des propos « mal choisis » par le professionnel de santé pour rassurer la patiente.

Mais rassurez-vous, l’enfant ne devrait pas garder de séquelles et encore une fois, ce genre d’accident est rare !