Cinéma : "Les Chatouilles", une thérapie pour Andréa Bescond

"Les Chatouilles" est un film au nom plutôt sympathique qui parle pourtant d'un sujet gravissime : la pédophilie. La comédienne Andréa Bescond y raconte sa vie.

Comment Odette aurait pu dire à ses parents que leur meilleur ami est un violeur d'enfant ? Cette enfance volée c'est celle d'Andréa Bescond. Dans Les Chatouilles, film écrit avec son mari Éric Métayer, elle raconte son long chemin vers l'apaisement. Dans cette poignante histoire de reconstruction il y a d'abord eu la danse. Une petite fille qui se jette corps et âme dans ce qui deviendra plus tard bien plus qu'un métier, l'expression d'une douleur impossible à traduire en mots.

"Une manière rapporter de l'honneur dans ce corps"

"Danser cinq, sept heures par jour c'était une manière de rapporter de l'honneur dans ce corps", confie Andréa Bescond. C’est quand son violeur devient grand-père d'une petite fille qu'elle se décide à porter plainte. Sa force, elle la puisera dans un spectacle créé avec celui qui est devenu l'homme de sa vie et qu'elle jouera pendant plus de quatre ans devant des salles bouleversées. Son violeur a beau être derrière les barreaux, il faudra à Andréa Bescond plus de temps pour détruire les murs de sa propre prison. Tous les spectateurs ressortent éblouis de cette leçon de vie et d'espoir.

Le JT
Les autres sujets du JT
\"Les Chatouilles\" est un film au nom plutôt sympathique qui parle pourtant d\'un sujet gravissime : la pédophilie. La comédienne Andréa Bescond y raconte sa vie.
"Les Chatouilles" est un film au nom plutôt sympathique qui parle pourtant d'un sujet gravissime : la pédophilie. La comédienne Andréa Bescond y raconte sa vie. (FRANCE 2)