Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Les drogués du numérique

L’abus d'écrans met-il notre cerveau en danger ? Aux Etats-Unis, des scientifiques ont déjà fait une première découverte : le cortex, c’est-à-dire la matière grise, diminuerait plus rapidement chez les enfants qui utilisent beaucoup les écrans. "Envoyé spécial" a enquêté.

L’abus d'écrans met-il notre cerveau en danger ? Y a-t-il un risque pour notre santé mentale ? A Austin, au Texas, une clinique spécialisée dans l’addiction accueille depuis deux ans des "drogués du numérique".

Comme Denton, 23 ans, qui passait plus de 10 heures par jour à jouer à des jeux et à regarder des vidéos. Ses parents inquiets ont déboursé 18 000 euros pour cette cure de désintoxication. Au programme pendant deux mois : sevrage, séances de psychothérapie et ateliers en plein air pour se reconnecter avec le monde réel.

Une vaste étude scientifique

A Tulsa, en Oklahoma, deux chercheurs, éminents spécialistes en neurologie, participent à la plus vaste étude jamais réalisée sur les effets des écrans. Partout aux Etats-Unis, 11 000 enfants vont être suivis de 9 ans à 19 ans afin de mesurer l’impact de l’usage des smartphones et tablettes sur leur cerveau. Ces scientifiques ont déjà fait une première découverte explosive : le cortex, c’est-à-dire la matière grise, diminuerait plus rapidement chez les enfants qui utilisent beaucoup les écrans !

Une enquête de Virginie Vilar, Antoine Husser et Marielle Krouk diffusée dans "Envoyé spécial" le 10 septembre 2020.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS Android), rubrique "Magazines".

Envoyé spécial. Les drogués du numérique
Envoyé spécial. Les drogués du numérique (ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2)