Santé : la dangereuse addiction aux médicaments

L'addiction aux médicaments antidouleur, bien que méconnue, fait des ravages en France. Les hospitalisations liées à la consommation d'opioïdes ont augmenté de 167% en vingt ans. 

FRANCE 2

Joseph est mort à 18 ans à cause d'une surdose de médicaments. Cette nuit-là, il avale des cachets d'antidouleur et des anxiolytiques. Le mélange provoque une overdose. Sa mère s'est sentie impuissante face à la détresse de son fils. Il fait plusieurs cures de désintoxication, mais rechute. Trouver ces médicaments est très simple. Le 29 décembre 2016, Joseph meurt d'une overdose d'opiacés, des médicaments antidouleur à base d'opium.

En France, 12 millions de personnes se font prescrire des opioïdes chaque année

Les décès liés à la consommation d'opioïdes ont augmenté de 146% en quinze ans, soit plus de quatre morts par semaine. Chez les adolescents, l'addiction commence parfois comme un jeu. Il y a deux ans, les autorités ont interdit la vente libre des produits codéïnés, des médicaments antidouleur et anti-toux que certains détournent de leur usage. En France, les antidouleurs à base d'opium sont prescrits à 12 millions de personnes chaque année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Tous les médicaments contenant du paracétamol, soit quelque 200 spécialités, sont concernés par cette mesure.
Tous les médicaments contenant du paracétamol, soit quelque 200 spécialités, sont concernés par cette mesure. (HOUIN / BSIP / AFP)