Strasbourg : interdiction de fumer dans les espaces verts

Le conseil municipal de Strasbourg (Bas-Rhin) a voté à l'unanimité l'interdiction de consommer des cigarettes dans tous les parcs et jardins publics de la ville, à compter du 1er janvier prochain.

France 3

À partir du 1er janvier prochain, l'interdiction de consommer des cigarettes va s'étendre à l'ensemble des espaces verts de Strasbourg (Bas-Rhin). C'est une affaire de santé publique pour la municipalité. Environ 78 000 personnes meurent chaque année des méfaits du tabac en France. Un tiers des cancers est lié à la nicotine et aux milliers de composants chimiques contenus dans la cigarette. 

Jusqu'à 68 € d'amende

"L'argument pour les aires de jeu pour enfants, c'était le tabagisme passif. Mais c'est, plus globalement, l'image du fumeur à la vue des jeunes, des enfants. On sait que c'est un élément très important dans l'identification des jeunes", commente le docteur Alexandre Feltz, adjoint au maire de Strasbourg en charge de la santé publique. D'un point de vue environnemental, il y a aussi urgence à protéger la nappe phréatique en évitant que les mégots jonchent le sol. Avant la sanction, la mairie va faire de la pédagogie. Elle prévoit de faire intervenir des médiateurs santé dans les parcs de la ville. Ce n'est qu'au 1er janvier prochain que les récalcitrants seront punis d'une amende de 68 €.

Le JT
Les autres sujets du JT
La France a connu un renversement de tendance spectaculaire dans le tabagisme, dû notamment à l\'augmentation des prix, selon le gouvernement, mais aussi à la cigarette électronique (Image d\'illustration). 
La France a connu un renversement de tendance spectaculaire dans le tabagisme, dû notamment à l'augmentation des prix, selon le gouvernement, mais aussi à la cigarette électronique (Image d'illustration).  (JOE KLAMAR / AFP)