Mois sans tabac : une journaliste de France 2 revient sur son expérience

Plus de 240 000 personnes ont participé au Mois sans tabac. Parmi elle, une journaliste de France 2, Carole Guyon. Elle raconte ce qu'elle a vécu.

Voir la vidéo

"Je fume depuis vingt ans, environ 15 cigarettes par jour, et ça me coûte plus de 180 euros par mois", explique Carole Guyon, journaliste à France 2. Au début du mois de novembre, elle s'est lancée le défi d'arrêter de fumer avec le Mois sans tabac. Elle raconte avoir commencé l'expérience avec un rendez-vous chez un médecin-tabacologue. Après avoir répondu à un questionnaire sur sa consommation et ses habitudes, le Dr Daniel Garelik lui fait passer un test permettant de mesurer le niveau d'oxyde de carbone inspiré. Si la dépendance physique est faible, la dépendance psycho-comportementale, elle, est importante.

La précieuse aide des substituts nicotiniques

Le médecin prescrit à la journaliste un traitement léger : des comprimés à la nicotine à prendre uniquement en cas d'envie de fumer. Selon plusieurs études, la prise de comprimés nicotiniques augmente les chances d'arrêter de fumer de plus de 50%. Si Carole Guyon résiste à l'envie de cigarette, elle compense en mangeant des bonbons. Au bout de deux semaines, elle teste l'hypnose pour l'aider à tenir. Dans les jours qui suivent, la journaliste reprend goût à la saveur des aliments et aux odeurs. "Pourvu que ça dure", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le gouvernement maintient l\'interdiction stricte de fumer dans les colléges et les lycées.
Le gouvernement maintient l'interdiction stricte de fumer dans les colléges et les lycées. (ERIC FEFERBERG / AFP)