Lutte anti-tabac : les campagnes choc de la sécurité sociale britannique

Outre-manche, le National Health Service n'hésite pas à tourner des vidéos publicitaires mettant en scène des enfants afin de dénoncer les dangers de la cigarette.

FRANCE 2

Un tiers des plus de 15 ans fument en France, un chiffre qui ne bouge pas malgré les campagnes anti-tabac et la hausse du prix du paquet de cigarettes. Au Royaume-Uni néanmoins, les campagnes ménées par la sécurité sociale font leur effet. Il ne reste désormais plus que 15 % de fumeurs, un record historique pour Londres. En 1974, 50 % de la population britannique fumait. Pour arriver à ce chiffre, des enfants qui jouent leur propre rôle et qui interpellent leurs parents... c'est notamment ce que l'on peut voir dans les vidéos publicitaires anti-tabac. Les histoires racontées sont réelles et certaines vont très loin.

La dureté des images pour impacter les esprits

"Ils appellent ça un cancer de la gorge"... Sur les images, un malade en phase terminale dont l'histoire a été diffusée à heure de grande écoute sur les écrans britanniques. "Maintenant, mes projets d'avenir, c'est d'attendre la visite d'Alexandra ma fille aînée, qui vient pour ses vacances le 13 décembre, et je vivrai jusque-là", raconte Anthony. Puis sur le panneau suivant, ces mots : "Anthony est mort dix jours après avoir filmé cette interview. Il n'a jamais revu sa fille". Voici le type de campagne choc anti-tabac assénées aux Britanniques depuis des années par le National Health Service.

Le JT
Les autres sujets du JT
Serge Nizet est convaincu d\'avoir reconnu son père Joseph sur cette image imprimée sur certains paquets de tabac.
Serge Nizet est convaincu d'avoir reconnu son père Joseph sur cette image imprimée sur certains paquets de tabac. (LOIC VENANCE / AFP)