Les industriels du tabac proposent d'inscrire le message "jeter son mégot pollue" sur les paquets de cigarettes

La secrétaire d'Etat Brune Poirson estimait que l'industrie du tabac s'engageait de manière trop timide dans la lutte contre la pollution des mégots. Elle leur a demandé début juillet des engagements chiffrés et concrets.

Un mégot sur le pavé de Lille.
Un mégot sur le pavé de Lille. (1 / MAXPPP)

Les industriels du tabac s'engagent à inscrire un message du type "jeter son mégot pollue" sur les paquets de cigarettes, selon une des dix propositions qui seront rendues vendredi 5 octobre au ministère de la Transition écologique et solidaire, a appris France Inter.

La secrétaire d'Etat, Brune Poirson, estimait que l'industrie du tabac s'engageait de manière trop timide dans la lutte contre la pollution des mégots. Elle leur a demandé début juillet des engagements chiffrés et concrets. Les industriels iront donc au ministère, vendredi après-midi, rendre leur copie. Dix mesures que France Inter a pu consulter.

Parmi elles, une campagne de sensibilisation ou la signature d'une charte avec les collectivités territoriales. Des mesures qui risquent de ne pas être à la hauteur pour Brune Poirson. D'une part, parce qu'elles ne concernent que les fumeurs et pas les industriels eux-mêmes, mais surtout parce qu'ils ne reposent sur aucun engagement chiffré.

Pour Eric Sensi-Minautier, directeur des affaires publiques et juridiques pour l'Europe de l'Ouest chez British American Tobacco, avoir des objectifs chiffrés n'est pas le plus important : "Je ne voudrais pas qu'on mette la charrue avant les boeufs. On ne souhaite pas de la communication ou de la petite politique. Définissons d'abord des solutions concrètes sans fétichisme du chiffre", a-t-il déclaré à France Inter.