Les 4 Vérités - Vaccins : "Les Français sont sensibles au complotisme", regrette la ministre de la Santé

Agnès Buzyn, ministre de la Santé, est l'invitée des 4 Vérités de France 2 ce mercredi 26 juillet.

France 2

Agnès Buzyn a décidé de rendre obligatoires onze vaccins en 2018. Une centaine de familles poursuivent des laboratoires, car elles affirment qu'il y a un lien entre un vaccin et l'autisme. "Cette idée vient d'une publication qui s'est avérée être une fraude scientifique. L'auteur a été radié de l'ordre des médecins. C'est une erreur grave de la part de ces familles", commente la ministre de la Santé ce mercredi matin dans Les 4 Vérités.

Agnès Buzyn pointe "une méconnaissance". "Les Français sont sensibles au complotisme. Il y a encore une adolescente de 16 ans qui est morte de la rougeole à Nice il y a une quinzaine de jours", fait-elle remarquer.

Sida : nouvelles campagnes de prévention

70% des enfants font déjà les onze vaccins obligatoires ou recommandés. "Il s'agit d'augmenter la couverture vaccinale à 95% de la population. C'est une affaire de santé publique, de solidarité. On se protège et on protège les autres", explique la professeure de médecine devenue ministre. "Si je prends cette responsabilité, c'est que je suis absolument certaine de ne faire courir aucun danger aux enfants", assure-t-elle.

La conférence internationale sur le sida s'achève ce mercredi à Paris. "La prévention a un peu baissé parce que nos jeunes ne se protègent plus. On va refaire des campagnes dans les écoles", annonce Agnès Buzyn.

"Nous sommes le pire pays pour le tabagisme des femmes entre 20 et 50 ans, ça ne peut plus durer", s'insurge la ministre. Le gouvernement veut un paquet de cigarettes à dix euros parce qu'une "augmentation brutale du prix est le seul moyen de faire prendre conscience aux gens qu'il est temps d'arrêter de fumer".

Agnès Buzyn
Agnès Buzyn (France 2)