Drogue : le gaz hilarant en vente libre dans le viseur des maires

La consommation de protoxyde d'azote devient de plus en plus inquiétante. Ce gaz hilarant, utilisé comme une drogue par les jeunes, est en vente libre.

FRANCE 2

Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) est particulièrement touché par le phénomène. Les capsules métalliques qui jonchent le sol en sont la seule trace visible. Elles contiennent du protoxyde d'azote, utilisé comme une drogue par certains jeunes. Pour endiguer sa consommation, la municipalité a immédiatement réagi en ciblant les commerces de proximité qui ont interdiction de vendre ce gaz hilarant aux mineurs. Une amende de 68 € est prévue pour ceux qui ne respecteraient pas l'arrêté. Mais les policiers municipaux informent aussi des risques au quotidien dans la rue.

Vertiges, troubles cardiaques et même paralysies

D'abord produit anesthésiant, ce gaz sert aussi dans les siphons à chantilly. La substance est dangereuse et peut entraîner des maux de tête, vertiges, troubles cardiaques et paralysies. Le protoxyde d'azote serait la drogue la plus consommée chez les étudiants. Au Parlement, une proposition de loi a été déposée pour faire de la vente de ce gaz aux mineurs un délit à part entière.

Le JT
Les autres sujets du JT
La consommation de protoxyde d\'azote devient de plus en plus inquiétante. Ce gaz hilarant, utilisé comme une drogue par les jeunes, est en vente libre.
La consommation de protoxyde d'azote devient de plus en plus inquiétante. Ce gaz hilarant, utilisé comme une drogue par les jeunes, est en vente libre. (FRANCE 2)