VIDEO. En Amérique du Sud, la feuille de coca est consommée à l'état brut depuis des millénaires

La feuille de coca, ce n'est pas seulement pour la cocaïne. En Amérique du sud, cette feuille est consommée à l'état brut.

Voir la vidéo
BRUT

Une tradition de longue date

Depuis des millénaires, la feuille de coca est consommée à l'état brut. Sacrée chez certains peuples, elle est toujours appréciée dans plusieurs pays andins dont la Bolivie. Les feuilles de coca contiennent des vitamines et des alcaloïdes.

Mâcher la feuille de coca donne de la force et de l'énergie

Rene Cano

Chef des producteurs de coca

Elles sont consommées séchées, soit en infusion, soit mastiquées longuement. Pour un consommateur régulier, elle stimulerait le système respiratoire et permettrait une plus grande résistance à l'effort.

Interdite par l'ONU en 1961…

Mais au-delà de cette utilisation traditionnelle, les feuilles de coca sont aussi exploitées pour produire de la cocaïne. En 1961, pour lutter contre le narcotrafic, l'ONU a inscrit la coca dans une liste de substances interdites. Un choix que les défenseurs de la coca contestent. Pour eux, il s'agirait d'un amalgame qui menace les pratiques ancestrales. "La consommation de cette feuille de coca remonte à 3000 ans avant Jésus-Christ ! Comment peut-on faire disparaître en 25 ans la consommation de la feuille de coca, en sachant très bien que cette feuille n'est pas dangereuse pour la santé humaine ?!", s’indigne le président bolivien Evo Morales.

et autorisée de nouveau en 2013

En 2013, l'ONU a ainsi décidé de créer une exception pour la Bolivie permettant ainsi de cultiver et de consommer la feuille de coca légalement. En contrepartie, le pays met en avant sa lutte contre les plantations illégales.

Sur les 24 500 hectares de coca que compte le pays, entre 35 % et 48 % servirait à la production de cocaïne.

VIDEO. En Amérique du Sud, la feuille de coca est consommée à l\'état brut depuis des millénaires 
VIDEO. En Amérique du Sud, la feuille de coca est consommée à l'état brut depuis des millénaires  (BRUT)