Albi : six personnes qui se faisaient livrer de la cocaïne par La Poste interpellées

La drogue était envoyée depuis Saint-Martin, dans les Antilles.

La drogue était envoyée dans des colis via La Poste.
La drogue était envoyée dans des colis via La Poste. (JODY AMIET / AFP)

Six Tarnais ont été interpellés lundi 8 avril pour avoir participé à un trafic de cocaïne provenant de l'île de Saint-Martin dans les Caraïbes. Une drogue livrée par La Poste à Albi et dans ses environs, rapporte vendredi 12 avril France Bleu Occitanie.

Sur les six personnes interpellées, deux ont été laissées libres, deux autres ont été déférées mercredi, mises en examen et placées sous contrôle judiciaire. Enfin les deux dernières, poursuivies pour être responsables et commanditaires de ces importations, ont été déférées vendredi 12 avril, mises en examen et écrouées.

C'est après l'interception de deux colis en décembre 2018 en provenance de Saint-Martin et à destination d'une adresse albigeoise qu'un dispositif de livraison surveillé est mis en place. Au fil des mois, les enquêteurs identifient les commanditaires et les destinataires des colis interceptés en décembre. Ils repèrent des transferts d'argent entre Saint-Martin et Albi.

14 000 euros en coupures

Fin mars, deux nouveaux colis partent de Saint-Martin. L'un d'entre eux, contenant 500 g de cocaïne, arrive dans le Tarn le 8 avril, mais personne ne vient le récupérer auprès du livreur.

Les enquêteurs passent dans la même journée à l'action et perquisitionnent les domiciles de six personnes majeures qui habitent Albi et les environs. Ils mettent la main sur 3,4 kg de produits de coupe, 14 000 euros en coupures, un matériel de pesée et de conditionnement et des emballages.