Santé : le tabac, une mode qui part en fumée

Populaire et omniprésente jusque dans les années 1980, la cigarette est désormais beaucoup moins courante dans nos quotidiens.

Franceinfo

Il fut un temps où la France était fumeuse et fière de l’être. Des années 1940 aux années 1970, les politiques eux-mêmes donnent l’exemple. Alors, dans la rue, le non-fumeur fait office d’exception, ce qui rend nostalgiques certains accros au tabac. “Parfois, vous fumez dehors à côté de quelqu’un et vous vous faites jeter… Ce n’est pas normal”, peste cet homme d’âge mûr, fumeur assumé. Amphithéâtres d'université, plateaux de télé, avions, ascenseurs… L’atmosphère enfumée est alors la règle, même en famille.

Un regard qui change

En 2019, 40 ans plus tard, grâce à une réglementation restrictive, les jeunes n’ignorent plus le danger de la cigarette. Mais ils défendent toujours autant la contenance qu’elle apporte et sa contribution à un “look”. Pendant ce temps, l’interdiction de la cigarette dans les lieux publics est rentrée dans la norme. “Je peux comprendre que les non-fumeurs soient gênés. Je m’efforce d’adapter mon comportement”, conclut cet homme, attablé en terrasse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme allumant une cigarette (illustration)
Un homme allumant une cigarette (illustration) (MACIEJ LUCZNIEWSKI / NURPHOTO / AFP)