Cet article date de plus de cinq ans.

La cigarette électronique efficace pour réduire la consommation de tabac, mais pas pour arrêter définitivement

D'après une étude publiée mardi, le vapotage aurait seulement un effet à court terme sur la consommation de tabac des fumeurs.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un homme fume une cigarette électronique à Londres (Royaume-Uni), le 9 août 2017. (TOLGA AKMEN / AFP)

La cigarette électronique permet de réduire la consommation de tabac, mais son efficacité pour arrêter de fumer n'est pas prouvée, selon une étude du Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) publiée mardi 7 novembre. Le comportement de 3 000 fumeurs âgés de 15 à 85 ans a été suivi sur une période de six mois.

L’efficacité de l'e-cigarette incertaine

D'après l'étude, les fumeurs utilisateurs de cigarettes électroniques ont plus souvent réduit de moitié le nombre de cigarettes consommées chaque jour que les fumeurs classique (26% contre 11%).

Mais "l’efficacité de l’e-cigarette pour arrêter de fumer reste en débat", indiquent les chercheurs dans leurs conclusions. Les résultats de l'étude indiquent que les vapoteurs ne réussissent pas forcément mieux que les fumeurs exclusifs à stopper définitivement (12 % contre 9 %). En clair, le vapotage régulier chez les fumeurs aurait seulement un effet à court terme.

Un produit qui fait débat

"L’e-cigarette reste un produit controversé", précise le BEH. En raison de son arrivée récente sur le marché, aucune donnée à long terme n’est encore disponible pour évaluer si – et dans quelle mesure – elle peut être bénéfique ou nuisible pour la santé. L’Organisation mondiale de la santé (OMS), par l’intermédiaire de la convention- cadre pour la lutte antitabac, a invité les États membres à réglementer le marché de la cigarette électronique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cigarette électronique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.