Cet article date de plus d'un an.

Portugal : au cœur d'une production de cannabis thérapeutique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Portugal : au cœur d'une production de cannabis thérapeutique
France 2
Article rédigé par
F.Prabonnaud, M.Niewenglowski, J.Pires - France 2
France Télévisions

Olivier Véran s'est déplacé dans un hôpital de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) vendredi 26 mars, afin d'assister à la première prescription d'un protocole thérapeutique de cannabis. Le marché de la production de la plante est légal et encadré, comme notamment au Portugal. 

Connue pour son vin, Cantanhede (Portugal) abrite désormais une nouvelle production. Du cannabis pousse ici en toute légalité. Un leader canadien du cannabis thérapeutique a investi 20 millions d'euros pour fournir le marché européen. 200 salariés travaillent dans l'usine. Dans les serres, la protection est renforcée. "Comme ils vont travailler auprès des plantes, ils doivent porter un équipement complet, explique Cristina Almeida, responsable de contrôle qualité de l'usine Tilray-Cantanhede. On protège les plantes de toute contamination." Ces plantes vont en effet fournir la matière première pour des médicaments. 

Direction les laboratoires allemands

Les plantes-mères sont importées du Canada, où le cannabis thérapeutique est autorisé depuis presque 20 ans. Elles sont ensuite clonées par bouturage. Les boutures poussent 14 jours sous une lumière violette, puis sont sélectionnées. La croissance dure 10 à 16 semaines dans les serres, où tout est contrôlé, de l'humidité à la température en passant par les nutriments et la lumière. Sous ces conditions artificielles, les récoltes sont possibles tous les trois mois. Une fois récoltées, les fleurs sont ensuite traitées dans une autre partie de l'usine, à l'accès très réglementé. Fleurs et huile sont stockées dans une cage sécurisée. La matière première partira vers des laboratoires en Allemagne, afin d'être transformée en médicament.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.