Santé : les étudiants en médecine incités à venir dans les déserts médicaux

Dans le cadre du projet de loi sur la Sécurité sociale, les étudiants en médecine devraient être incités à venir s’installer dans les déserts médicaux afin de soulager certains professionnels esseulés.  

France 2

Pour les étudiants en médecine, il faudra maintenant compter dix ans pour être généraliste, au lieu de neuf ans auparavant. Ils devront faire une année de formation supplémentaire en internat. Le gouvernement aimerait que ces futurs médecins fassent cette dernière année dans des déserts médicaux. Une aubaine pour certains professionnels, voyant ça comme un moyen "d’être secondé", mais aussi pour les habitants, dont certains espèrent que "ça leur donnera peut-être le goût de la campagne et de la province."

Une incitation et non une obligation   

Pour pousser les futurs diplômés vers ces zones, souvent rurales, le gouvernement promet des aides financières. Toutefois, le ministre de la Santé, François Braun, affirme que ça restera une incitation et non une obligation, chose réclamée par le syndicat des étudiants en médecine. La mesure sera présentée au Conseil des ministres dans le cadre du projet de loi sur la sécurité sociale. Il devrait être voté au Parlement. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans le cadre du projet de loi sur la Sécurité sociale, les étudiants en médecine devraient être incités à venir s’installer dans les déserts médicaux afin de soulager certains professionnels esseulés.  
Dans le cadre du projet de loi sur la Sécurité sociale, les étudiants en médecine devraient être incités à venir s’installer dans les déserts médicaux afin de soulager certains professionnels esseulés.   (FRANCE 2)