Santé : des alternatives pour faire face aux déserts médicaux

Publié Mis à jour
Santé : des alternatives pour faire face aux déserts médicaux
france 2
Article rédigé par
J.Lonchampt, M.Cario, C.Berbett - France 2
France Télévisions

Plus de 7 millions de Français vivent dans des déserts médicaux, des zones où l'accès aux médecins généralistes est limité. Mais des alternatives existent, comme à La Roche-sur-Yon (Vendée).

Une habitante de La Roche-sur-Yon (Vendée) est dans une quête quasi impossible. Elle cherche un médecin généraliste dans un département qui en manque cruellement. Les cabinets médicaux disparaissent, faute de relève. Certains considèrent donc La Roche-sur-Yon comme un désert médical. Ainsi, 7 300 patients n’auraient pas de médecin traitant, soit plus d’un habitant sur dix. Alors, depuis janvier, à l’hôpital, un numéro spécial a été mis en place, financé par l’État. Des créneaux de soin sont trouvés pour ces patients.

Une permanence pour des soins non urgents

Tous les après-midis, l’hôpital ouvre un centre de soin expérimental. Douze rendez-vous sont proposés chaque jour pour des soins non urgents. La permanence est assurée par des médecins de ville volontaires, payés 260 euros la demi-journée. Ce qui attire les médecins retraités ou les étudiants en médecine. L’objectif est de multiplier les rendez-vous afin d’éviter d’encombrer les urgences.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.