Déserts médicaux : la proposition étonnante de Bercy

Dans une note jugeant les aides financières inefficaces, Bercy propose de repêcher certains recalés des trois premières années de médecine pour leur confier des postes temporaires dans des zones où il manque des médecins.

France 3

Ce pôle médical flambant neuf peut accueillir dix professionnels de santé. "Il n'y a plus qu'à poser le matériel. Et pourtant pas de médecin", explique Sandrine Muet, pharmacienne. Dans ce village du Doubs comme dans d'autres communes de France, difficile d'attirer de nouveaux médecins. Bercy a donc travaillé sur le problème et avance une proposition étonnante: repêcher les étudiants recalés de justesse aux examens de médecine à condition qu'ils exercent au moins dix ans dans un désert médical.

Une proposition qui séduit

L'idée séduit les étudiants qui préparent médecine. "Cela pourrait être bien d'avoir une sélection un peu moins forte. Quitte à travailler pendant plusieurs années dans un endroit reculé", explique Quitterie Ponsaa Royal, une étudiante à Paris. Autre piste: conditionner l'installation d'un médecin au départ à la retraite d'un confrère dans les zones où l'offre est déjà abondante.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministère de l\'Economie et des Finances à Paris.
Le ministère de l'Economie et des Finances à Paris. (JOEL SAGET / AFP)