Des super-colonies de manchots Adélie viennent d’être découvertes dans l’Antarctique

Grâce à des images de drones, des colonies de plus d’1,5 million de manchots Adélie ont été découvertes dans les Dangers Islands, dans la péninsule Antarctique. C’est deux fois plus que les dernières estimations.

Voir la vidéo

Pendant longtemps, ces super-colonies de manchots étaient passées inaperçues. Mais grâce à des images de drones et observations de terrain, des scientifiques ont découvert plus de 1,5 millions manchots Adélie dans les Dangers Islands, au nord-est de la péninsule Antarctique. C’est ce que révèle une étude publiée le 2 mars dernier dans la revue Scientific Reports. 

Les troisième et quatrième plus grandes colonies du monde

Les chercheurs savaient que des manchots Adélie étaient installés sur cette archipel. Leur présence massive, sous-estimée jusqu’alors, avait en effet été suggérée en 2014 par des images satellites de la NASA. Mais en décembre 2015, des scientifiques ont profité d'une ouverture dans les glaces pour se rendre sur l'archipel hostile et ont pu réaliser un recensement inédit : 751 527 couples de manchots ont été comptabilisés, c’est deux fois plus que les précédentes estimations. Parmi ces colonies se trouvent les troisième et quatrième plus grandes du monde.

Cette dynamique contraste avec le déclin des populations de l'ouest de la péninsule Antarctique, notamment touchées par le changement climatique. Face à l'importance de la découverte, les scientifiques souhaitent que les Dangers Islands soient protégées. Ils appellent ainsi à ce que cette zone soit incluse dans de futures aires maritimes protégées.

Des super-colonies de manchots Adélie viennent d’être découvertes dans l’Antarctique
Des super-colonies de manchots Adélie viennent d’être découvertes dans l’Antarctique (BRUT)