Russie : découverte d'une tête de loup vieille de 40 000 ans

La tête d'un loup qui aurait vécu il y a 40 000 ans en Russie a été retrouvée intacte, préservée dans la glace. L'animal est énorme.

FRANCE 2

C'est une découverte unique en son genre. En Sibérie (Russie), un homme a déterré une tête de loup dans le sol gelé vieille de près de 40 000 ans. Un trésor inestimable pour les paléontologues du monde entier qui ont hâte de se pencher sur cet ancêtre de l'espèce canine. Les chercheurs ont d'abord mesuré la tête qui fait une quarantaine de centimètres de long, 12 de plus en moyenne que celle des loups qui vivent actuellement. L'animal devait avoir entre 2 et 4 ans.

Des dimensions impressionnantes

Des spécialistes japonais ont passé cette trouvaille au scanner qui a révélé des crocs impressionnants. "Là il y a les oreilles, la langue et surtout le cerveau parfaitement conservé", détaille Valery Plotnikov, chercheur à l'Académie des sciences de Yakoutie (Russie). Des scientifiques suédois font effectuer des prélèvements d'ADN, dans l'espoir de mieux connaitre l'évolution de ces prédateurs venus de la nuit des temps.  

Le JT
Les autres sujets du JT
La tête d\'un loup qui aurait vécu il y a 40 000 ans en Russie a été retrouvée intacte, préservée dans la glace. L\'animal est énorme.
La tête d'un loup qui aurait vécu il y a 40 000 ans en Russie a été retrouvée intacte, préservée dans la glace. L'animal est énorme. (FRANCE 2)