Dans le futur, nos maisons auront des murs en micro-algues !

Au laboratoire du Gepea, à Nantes, on cultive des micro-algues par millions, pour permettre aux ménages de consommer moins d'énergie.

A l’œil nu, les flacons du laboratoire Gepea ne semblent ne semblent contenir que des liquides colorés… Pourtant, chacun renferme un précieux ingrédient produit par une micro-algue. On s’en sert parfois en cosmétiques, mais pas que : les micro-algues peuvent être intégrées au sein même de nos logements.

Un effet de serre

"Imaginez que c’est l’hiver, il fait froid, mais vous ne voulez pas consommer de chaleur : quand il va y avoir du soleil, ça va faire comme un effet de serre" explique Eglantine Todesco, ingénieure de recherche au laboratoire du Gepea.

Sujet diffusé le 17 juin 2019
Sujet diffusé le 17 juin 2019