Covid-19 : la campagne de vaccination passe à la vitesse supérieure

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Vaccination : la campagne s'accélère
Article rédigé par
F. Mathieux, M.-P Cassignard, N. Auer, C Beauvalet - franceinfo
France Télévisions

Le samedi 27 mars marque, en France, le point de départ d'une accélération de la campagne de vaccination contre le Covid-19, désormais ouverte aux personnes âgées de 70 ans et plus.

Depuis samedi 27 mars, la campagne de vaccination contre le Covid-19 s’accélère un peu partout en France, répondant ainsi aux attentes d’Emmanuel Macron, qui avait demandé dans la semaine à ce que la vaccination se déroule "matin, midi et soir". Les personnes âgées de plus de 70 ans ont, en outre, désormais accès aux vaccins contre le Covid-19. À Toulouse (Haute-Garonne), devant le parc d’exposition, la file d’attente était interminable. Tous les créneaux du week-end ont été réservés. La défiance face aux vaccins semble bien loin. "Cela nous donne plus de liberté, notamment pour les vacances, mais aussi pour voir nos petits-enfants", confie une femme, désormais vaccinée.  

30 millions de Français vaccinés d'ici fin juin ?

Le retour à une vie plus normale est la principale source de motivation. 190 injections sont administrées par heure, pour un total de 2 000 vaccinations en deux jours. Pour l’heure, le centre toulousain n’ouvre ses portes que le week-end. À Marseille (Bouches-du-Rhône), le Vélodrome, le stade de l’Olympique de Marseille, a été transformé en centre de vaccination. L’affluence pourrait faire penser à un soir de match de football. Les places sont chères et l’enthousiasme grandissant. Là aussi, la vaccination se fait à la chaîne. Le gouvernement a toujours pour objectif de vacciner 30 millions de Français d’ici la fin du mois de juin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.