Covid-19 : l'hypothèse d'un troisième confinement prend de l'ampleur

Un Conseil de défense doit avoir lieu mercredi 27 janvier, alors que les indicateurs sanitaires inquiètent les autorités. Les Français semblent s'être faits à l'idée qu'un troisième confinement puisse bientôt entrer en vigueur.

Les Français craignent un durcissement du plan de lutte anti-Covid. Emmanuel Macron pourrait en effet annoncer la mise en place d'un troisième confinement après le Conseil de défense prévu mercredi 27 janvier. "Les beaux jours vont arriver et nous ne pourrions plus nous promener, cela ferait quand même un peu mal au cœur," regrette un promeneur. "Je pense que c'est une bonne solution, mais il faudra surtout que nous puissions ensuite revivre normalement", espère un homme croisé dans un marché de Cahors (Lot).

Plus de 18 000 contaminations par jour

Les chiffres liés à l'épidémie de Covid-19 inquiètent toujours. Plus de 18 000 contaminations sont recensées chaque jour en moyenne, alors que le président de la République souhaitait les limiter à 5 000 en décembre. Dans les hôpitaux, 25 567 personnes étaient, mardi 19 janvier, soignées du coronavirus. 2 839 patients étaient en réanimation. "Par principe, tous les scenarii sont sur la table, aucune décision n'a été prise," a avoué Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, sur le plateau de France 3 dimanche 24 janvier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un hôtel est fermé en raison du confinement, à Paris, le 6 novembre 2020.
Un hôtel est fermé en raison du confinement, à Paris, le 6 novembre 2020. (LUCAS BOIRAT / HANS LUCAS / AFP)