Vasectomie : la contraception est aussi une affaire d'hommes !

Il existe une forme de contraception masculine mal connue et peu répandue lorsqu’un homme sait qu’il ne veut plus avoir d’enfants : la vasectomie. Une intervention chirurgicale très simple mais considérée comme définitive.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Vasectomie : la contraception est aussi une affaire d'hommes !

Vasectomie : petit rappel sur la fertilité masculine

Tout se passe au niveau des testicules : la production de spermatozoïdes est réalisée sous la « régulation » du cerveau par une hormone. Elle est continue en 72 jours, avec une maturation complète dans l’épididyme où ils acquièrent leur structure finale et leur mobilité. Ce processus a besoin d’un peu de « fraîcheur », c’est pour cela que les testicules sont à l’extérieur du corps, dans les bourses : ils restent ainsi à 35° et non à 37°.

Lorsque les spermatozoïdes sont prêts, ils vont pouvoir passer par les canaux déférents jusqu’à la vésicule séminale où arrive aussi le liquide produit par la prostate. Puis, l’ensemble sort par l’urètre au moment de l’éjaculation.
Ainsi, mettre un préservatif évite le passage des spermatozoïdes dans le vagin de la femme mais il existe d’autres moyens de contraception, dont une méthode chirurgicale : la vasectomie.

Qu'est-ce que la vasectomie ?

La vasectomie consiste donc à sectionner les canaux déférents sur quelques millimètres. Ainsi, la route des spermatozoïdes est en quelque sorte fermée et ils ne peuvent plus être éjaculés dans le liquide séminal. La fécondation n'est donc plus possible.

Une intervention simple. Il s'agit d'une intervention simple mais la loi prévoit un délai de réflexion de quatre mois après la prise de décision, cette stérilisation étant considérée comme définitive, même si l'opération inverse existe.

Il est en effet possible de rendre les canaux déférents à nouveau perméables, mais le taux de réussite est assez faible. On n'obtient seulement 50 % de grossesses a posteriori. Il vaut donc mieux être sûr de soi avant d'entreprendre cette opération. Attention, la vasectomie n'est pas efficace immédiatement mais au bout de 8 à 16 semaines, ou 20 éjaculations d'après la Haute autorité de santé.

Après l'intervention, les spermatozoïdes ne peuvent plus sortir mais ne s'accumulent pas pour autant dans les voies génitales. Ils n'y restent que quelques jours, car comme toutes les cellules, ils ont une durée de vie limitée. Ils meurent et sont absorbés par d'autres cellules : les macrophages. C'est d'ailleurs ce qui se passe lorsque l'on n'a pas d'éjaculation pendant longtemps.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.