VIDEO. 8 questions simples sur la contraception

Elle est désormais gratuite pour les moins de 15 ans.

BRUT

Comment bien choisir mon moyen de contraception ?

Pour la sage-femme Pia Laborde, "la meilleure contraception, c'est celle qu'on choisit et c'est vrai, on privilégie une contraception qui est adaptée à notre mode de vie", précise-t-elle. Elle ajoute : "Il y a plein de sortes de contraceptions qui existent et c'est vraiment adapté à sa temporalité, son caractère, sa vie sexuelle et son coût aussi, tout ça, ça se discute en consultation."

À quel âge je peux prendre la pilule ?

Si c'est à but contraceptif, la condition pour prendre la pilule est d'avoir eu ses premières règles.

Je peux mettre un stérilet à n'importe quel âge ?

"Alors déjà le mot a pas été hyper bien choisi, si je peux me permettre. Stérilet, ça fait tout de suite penser à stérile", souligne Pia Laborde. Pourtant, la sage-femme rappelle que le stérilet peut être posé à n'importe quel âge. "La seule contre-indication, c'est d’être vierge. Si on est vierge, poser un stérilet c'est pas évident", indique Pia Laborde.

Enchaîner des plaquettes de pilules, c'est dangereux ?

"Non, c'est pas dangereux. Parfois, c'est même une indication médicale. Il y a une pilule qui existe, sans la citer, qui s'arrête seulement tous les 3 mois donc on a que 4 fois ses règles par an et c'est vraiment pour but soit d'empêcher les douleurs, soit certains effets secondaires des cycles, donc c'est pas du tout dangereux", explique la sage-femme.

Ma contraception me protège des IST ?

La contraception ne protège pas des infections sexuellement transmissibles. "Il n'y a que le préservatif qui est en même temps contraceptif et aussi une méthode pour se protéger des IST", rappelle Pia Laborde. Elle précise toutefois que ce n'est pas du 100 % en termes de contraception.

La pilule, c'est toujours gratuit ?

"Alors la pilule, malheureusement, elle est pas gratuite tout le temps. Ça, c'est encore un combat à mener avec le ministère de la Santé. Mais elle est bien remboursée à 65, 70 % avec la sécurité sociale et la mutuelle peut couvrir l'autre partie", explique Pia Laborde. En revanche, elle est désormais gratuite pour toutes les mineures de moins de 15 ans.

Il me faut une ordonnance pour prendre la pilule ?

"On a toujours besoin d'une ordonnance pour une pilule pour la bonne raison qu'il faut être renseignée", dit la sage-femme.

La pilule 3ème génération, c'est dangereux ? 

"Elle est déconseillée pour des patientes qui ont des facteurs de risques. Par exemple, si nos mères ou nos sœurs ont fait des phlébites ou des embolies pulmonaires, on a des facteurs de risques donc il faut bien en discuter", conclut Pia Laborde.

VIDEO. 8 questions simples sur la contraception
VIDEO. 8 questions simples sur la contraception (BRUT)