Aux États-Unis, la Cour suprême revient sur le droit à l'avortement dans une volte-face historique

Publié
Aux États-Unis, la Cour suprême revient sur le droit à l'avortement dans une volte-face historique
franceinfo
Article rédigé par
T. Cuny, D. Hamdad - franceinfo
France Télévisions

La décision était attendue mais n'en est pas moins terrible. La Cour suprême des Etats-Unis vient de torpiller le droit à l'avortement. Chaque État aura désormais la possibilité d'interdire l'IVG sur son sol.

Alors qu'ils manifestent devant la Cour suprême à Washington (États-Unis), ces manifestants explosent de joie, vendredi 24 juin. L'annonce vient d'être faite : le droit à l'avortement garanti dans l'ensemble des États-Unis n'existe plus. Ces militants, souvent issus de la droite conservatrice et religieuse, affichent leur satisfaction devant les caméras. "Des millions de vies vont être sauvées", assure l'une d'entre eux. "C'est incroyable, c'est le plus beau jour pour notre pays que j'aie vécu", renchérit un autre.

Un droit garanti depuis 1973

À quelques mètres, les défenseurs de l'IVG, eux, sont dépités. "J'essaye de ne pas pleurer, car je ne veux pas que l'autre camp me voit pleurer. Je sentais que ça allait arriver", s'inquiète cette manifestante. La garantie du droit des Américaines à avorter existait depuis 1973. C'était un arrêt emblématique, connu comme celui de Roe v. Wade. Mais la Cour suprême, à majorité conservatrice, a décidé de le révoquer.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.