Confinement : les accidents graves à la maison ont augmenté

Santé publique France a publié une étude sur les accidents du quotidien.

France 2

Le chiffre le plus impressionnant d'une étude sur les accidents du quotidien menée par Santé publique France, c’est celui-ci : - 55% pour les passages aux urgences, avant le 11 mai, par rapport à l'année précédente à la même période. Mais ce n’est pas très surprenant puisqu'à cette période, les écoles étaient fermées et les activités extérieures interdites. Mais attention, néanmoins, en raison de la peur de se rendre aux urgences, certains de ces accidents ont pu passer sous les radars. Néanmoins, les accidents les plus graves à la maison ont augmenté en raison de ce confinement.

Chutes

Pour les enfants, la hausse est de 20%. Elle concerne notamment des chutes, des coupures et des brûlures, ainsi que des intoxications aux produits chimiques. Des enfants qui étaient peut-être plus difficiles à surveiller en raison du télétravail. En ce qui concerne les adultes, les 45 ans et plus, la hausse des accidents graves à la maison est de 25%. On retrouve la aussi des chutes, notamment pour les plus de 65 ans, ainsi que des accidents de bricolage et de jardinage.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'entrée des urgences du CHU de Lille, en pleine épidémie de coronavirus, le 25 mars 2020.
L'entrée des urgences du CHU de Lille, en pleine épidémie de coronavirus, le 25 mars 2020. (DENIS CHARLET / AFP)