VIDEO. Un vaccin contre le cancer suscite l'espoir

Alors que ce mercredi 4 février est la journée nationale de lutte contre le cancer, le CHU de Besançon élabore un vaccin anti-rechute. Il sera testé sur des patients à partir du mois de juin.

France 3

Le cancer fait toujours aussi peur en France, où il touche 355 000 personnes chaque année. Ce mercredi 4 février est d'ailleurs la journée nationale de lutte contre le cancer. A l'hôpital de Besançon, un espoir potentiellement révolutionnaire est né : un vaccin anti-rechute.

Après six ans de recherches, il est prêt à être testé. Il cible une enzyme, la télomérase, présente dans les cellules cancéreuses. Injectée massivement, elle pourrait booster les défenses immunitaires.
"Le principe de cette immunothérapie consiste à stimuler les défenses de l'organisme de l'individu contre son propre cancer, puisqu'on sait maintenant que quand on a une bonne défense immunitaire, on peut protéger ou limiter la progression tumorale", explique à France 3 l'oncologue Olivier Adotevi.

Sur le marché d'ici trois ans ?

Le vaccin sera testé à partir de juin sur 54 patients atteints d'un cancer du poumon, l'un des plus agressifs et meurtriers. "Ça me permet de voir qu'il y a vraiment des gens qui s'intéressent à la santé des autres et qui mettent tout leur savoir à essayer de nous sauver la vie. Ça me fait énormément de bien", confie Roger Perrault, un malade.
Si son efficacité est prouvée, le vaccin pourrait être sur le marché d'ici trois ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des cellules responsables du cancer du poumon. 
Des cellules responsables du cancer du poumon.  (GETTY IMAGES / VISUALS UNLIMITED)