Santé : les sels d'aluminium présents dans la plupart des déodorants favoriseraient les cancers du sein

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Santé : les sels d'aluminium présent dans la plupart des déodorants favoriseraient les cancers du sein
Article rédigé par
S.Ricottier, J.Mimouni, N.Bidard, V.Travert, Y.Bodin, M.Bitton - France 2
France Télévisions

Les déodorants pourraient être nocifs pour notre santé. Une étude met en lien, un élément présent dans la composition de plusieurs produits, et le développement de cancers du sein.

Les sels d'aluminiums présents dans la plupart des déodorants favoriseraient les cancers du sein. Certains clients prennent déjà des précautions en rayon, en prenant bien le temps, de choisir un produit qui n'en contient pas. "On a fait le choix avec la famille de favoriser les produits qui n'en contiennent pas, du moins, on l'espère, depuis on s'y tient", explique un client. Utilisés pour bloquer la transpiration, les sels d'aluminiums, auraient également un effet néfaste sur nos chromosomes.

La recomposition des chromosomes, un phénomène caractéristique des cancers

Selon l'étude, les sels d'aluminium provoqueraient un dérèglement des chromosomes. Ils entraîneraient des brisures et des recompositions aléatoires. Un phénomène qui est l'une des causes caractéristiques des cancers. Une petite dose suffit pour créer ce phénomène, par conséquent, même les produits en contenant très peu seraient dangereux. En réaction, dans les magasins, environ 20 % des produits affichent l'absence d'aluminium comme argument de vente. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.