La Mammobile se déplace au plus près des femmes pour dépister le cancer du sein

Publié
La mammobile
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture

Une femme sur huit risque d'avoir un cancer du sein. Comment aider les femmes les plus éloignées des centres de radiologie à se faire dépister ? La Mammobile, un cabinet mobile, sillonne les routes de l'Hérault depuis 30 ans. #IlsOntLaSolution

Dans l'Hérault, la Mammobile se rend au plus près des femmes dans les communes les plus éloignées des centres de radiologie. Ce camion rose propose un dépistage gratuit du cancer du sein. 

L'examen est gratuit et sans rendez-vous

Une mammographie en 7 minutes, sans rendez-vous, ni ordonnance, c’est possible à bord de la Mammobile. L'examen est gratuit à bord de ce camion aménagé en cabinet de radiologie. Le cabinet mobile sillonne les communes de l'Hérault et vient en aide aux femmes qui vivent dans les coins les plus isolés et les plus éloignés des centres de radiologie. Cette initiative a de quoi motiver aussi toutes les femmes qui n'ont pas forcément de mutuelle ni de suivi médical. Trois semaines après le test, les résultats arrivent directement dans les boites aux lettres. 

Chaque année, la Mammobile pratique 12 000 examens, soit un quart des dépistages du cancer du sein pratiqués dans le département. Depuis l'an dernier, elle couvre d'autres départements comme l'Eure, le Calvados, la Manche et la Seine-Maritime.

Le cancer du sein touche une femme sur huit 

Car le cancer du sein est le cancer le plus fréquent en France. Il représente la première cause de décès par cancer chez la femme comme le rappelle chaque année l’opération Octobre rose, la campagne de lutte contre le cancer du sein. Tous les deux ans, les femmes doivent faire une mammographie dès l'âge de 50 ans, même celles qui ne se sentent pas malades.

Cet examen indolore permet de favoriser une détection précoce du cancer du sein pour le soigner plus facilement et limiter les séquelles liées à certains traitements. Détecté tôt, le cancer du sein se soigne dans 9 cas sur 10.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.