Eurozapping : Marks & Spencer au régime, un ex-ministre en prison en Espagne

Petite sélection de l'actualité diffusée par les chaînes européennes de télévision mercredi 23 mai.

France 3

Marks & Spencer réduit la voilure en Grande-Bretagne. L'enseigne britannique annonce des bénéfices en chute libre. Elle a décidé de fermer une centaine de magasins dans le pays. Un virage stratégique pour préparer l'avenir et la vente en ligne. Cette restructuration, qui devrait entraîner de nombreux licenciements, a fait remonter l'action en Bourse.

Les labos pharmaceutiques pointés du doigt

Un ancien ministre arrêté en Espagne. Eduardo Zaplana a passé sa première nuit en prison. Accusé de blanchiment d'argent, cet ancien ministre du Travail a été interpellé avec six autres personnes. Ces arrestations jettent la lumière sur la corruption qui a gangréné le Parti populaire.

Haro sur les laboratoires pharmaceutiques en Suisse. Des médicaments contre le cancer qui atteignent des dizaines de milliers d'euros. Pour les ONG, les profits des laboratoires mettent en danger la santé dans le monde. Elles lancent une campagne pour protester contre ce nouveau modèle économique et proposent le système des licences obligatoires. Elles permettraient aux États de produire des médicaments génériques moins chers, mais les laboratoires font la sourde oreille.

Enseigne Marks and Spencer à Londres, mardi 8 novembre.
Enseigne Marks and Spencer à Londres, mardi 8 novembre. (ADRIAN DENNIS / AFP)