Été : les gélules solaires ne protègent pas contre les coups de soleil

Publié Mis à jour
Été : les gélules solaires ne protègent pas contre les coups de soleil
FRANCE 2
Article rédigé par
C.Rigeade, S.Agrabi, N.Berthier, Y.Moine, J.Pelletier, P.Goldman, A.Lopez - France 2
France Télévisions

De nombreuses personnes sont induites en erreur par la publicité, l'emballage, voire les conseils de certains pharmaciens. Très répandues en France, les gélules solaires ne protègent en rien contre les coups de soleil. L'Institut national du cancer alerte.

"Préparez votre peau pour cet été". Voilà la promesse des publicités pour les gélules solaires qui promettent une "protection cellulaire". Un business juteux qui rapporte près de 45 millions d'euros de chiffres d'affaires aux entreprises du secteur. Mais ces gélules jouent sur une ambiguïté. Il n'est jamais inscrit ou mentionné de protection contre les rayons solaires, car c'est tout simplement faux. "En réalité, ces caroténoïdes ne protègent pas contre les coups de soleil", affirme le Docteur Marie-Christine Boutron-Ruault, médecin interniste à l'Institut Mutualiste Montsouris et directrice de recherche à l'Inserm. 

"Aucun produit ne prépare la peau au soleil"

Et pourtant, selon l'Institut national du cancer, un Français sur cinq pense que ces gélules protègent contre les coups de soleil. La faute à la publicité, mais également à des discours trompeurs dans certaines pharmacies. "Aucun produit ne prépare la peau au soleil. Le soleil, c'est une agression pour la peau et le bronzage est une réponse à cette agression. Il faut surtout rechercher l'ombre, avoir des vêtements couvrants, un chapeau couvrant, des lunettes de soleil", met en lumière Jean-Baptiste Meric, directeur du pôle Santé publique et soins de l'Institut national du cancer. Une organisation qui met en garde les fumeurs, particulièrement vulnérables. Dépasser les doses recommandées de ces compléments augmentent les risques de cancer du poumon. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.