Loire-Atlantique : des cancers d'enfants qui inquiètent

Des parents alertent les autorités sur des cancers pédiatriques. Dans leur petite ville en Loire-Atlantique, en à peine plus de trois ans, ils ont recensé neuf cas d'enfants malades de cancer, trois sont déjà morts. Ils veulent comprendre.

France 2

Pourquoi neuf enfants de Sainte-Pazanne (Loire-Atlantique) sont-ils malades du cancer ? C'est la question à laquelle Marie Thibaud veut une réponse, depuis que son fils de sept ans a déclaré une leucémie. En trois ans et demi, neuf enfants de cette commune de 6 500 habitants ont contracté un cancer. Une concentration exceptionnelle, au-dessus de la moyenne nationale, qui inquiète les parents. Pour Marie Thibaud, "il y a forcément quelque chose". Son fils est aujourd'hui en rémission, les autres subissent un lourd traitement quotidien au CHU de Nantes.

Aucun élément avancé par l'Agence régionale de santé

Séverine Ragot a perdu son fils d'un lymphome très rare, maintenant elle veut comprendre. "Je ne peux pas fermer les yeux sur tout ça, ne serait-ce que pour lui, même s'il est parti", confie-t-elle aux journalistes. L'Agence régionale de santé n'avance aucun élément. Les parents s'interrogent sur un gaz naturel, le radon, présent en grande quantité dans la région. Le maire de cette commune, Bernard Morilleau, veut que des analyses de terrain soient réalisées. Sur les neuf enfants contaminés, trois sont déjà morts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une mère et sa fille atteinte de cancer dans un hôpital de Moscou (Russie), en novembre 2011. 
Une mère et sa fille atteinte de cancer dans un hôpital de Moscou (Russie), en novembre 2011.  (NATALIA KOLESNIKOVA / AFP)