Bébés nés sans bras : de nouveaux cas suspects

On parlait jusque-là de sept cas suspects de nourrissons nés avec une malformation au bras dans le département de l'Ain, mais l'agence Santé Publique France annonce avoir identifié 11 cas supplémentaires.

France 2

Louis a dû apprendre à se débrouiller avec une seule main. Sa mère a découvert à sa naissance, il y a six ans, sa malformation congénitale. Lors de sa grossesse, Axelle Laissy vivait dans l'Ain, où ont été signalés sept cas de malformations semblables. En en entendant parler dans les médias, elle a tout de suite signalé le cas de son fils. Les enfants comme Louis seraient plus nombreux que ce que l'on pensait. C'est ce que montre Santé Publique France qui a repris les données de tous les hôpitaux du département.

11 nouveaux cas

Entre 2000 et 2008, sept cas suspects, entre 2009 et 2014, 11 cas suspects ou confirmés de bébés nés sans bras ont été découverts. Quelles sont les causes de ces malformations ? Combien de familles sont concernées en France ? Les autorités sanitaires assurent être mobilisées. Une enquête sur tout le territoire est en cours. Aujourd'hui, seuls six registres des malformations congénitales couvrent moins de 20% du territoire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le gouvernement va lancer une nouvelle enquête dans l\'affaire des bébés nés sans bras, a annoncé le 21 octobre 2018 la ministre de la Santé Agnès Buzyn. (photo d\'illustration)
Le gouvernement va lancer une nouvelle enquête dans l'affaire des bébés nés sans bras, a annoncé le 21 octobre 2018 la ministre de la Santé Agnès Buzyn. (photo d'illustration) (LOIC VENANCE / AFP)