Vidéo Climat : l'empreinte carbone de chaque plat sur le menu du wagon-restaurant du "train gentil" de nuit suédois

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
VIDEO. Climat : l'empreinte carbone de chaque plat sur le menu du wagon-restaurant du "train gentil" de nuit suédois

Les trains de nuit, qui semblaient voués à disparaître, redeviennent d’actualité face à l'urgence climatique. Un moyen de transport plus doux que l’avion remis sur les rails en Suède. A la table du Snälltåget, les passagers sont même informés de l’impact sur l’environnement de leur coup de fourchette… Extrait du magazine "Nous, les Européens" diffusé dimanche 19 septembre 2021 à 10h40 sur France 3.

"On a plein de plats différents : des boulettes de viande suédoises, des pommes de terre, des schnitzels… mais aussi de la nourriture, végétarienne, vegan et de la cuisine traditionnelle suédoise… C’est un menu assez moderne", dit au magazine "Nous, les Européens" (replay) la responsable de la restauration à bord du train de nuit Snälltåget, "train gentil" en suédois, qui relie chaque jour Stockholm à Berlin en près de dix-sept heures.

La famille Chaimow, d’origine allemande, rentre ce jour-là chez elle après une semaine de vacances. Le couple et les deux enfants ont déjà pris le train de nuit à l’aller et semblent très heureux d’embarquer pour le retour dans ce train opéré par une société privée. Un mode de transport de plus en plus choisi par une clientèle qui apprécie la lenteur en se sentant aussi écoresponsable.

"Le train, c’est bon pour l’environnement… et notre nourriture aussi"

Tea Kemppainen apporte le dîner aux Chaimow, installés dans le wagon-restaurant, avec un large sourire. Claire sait-elle exactement ce qu’elle mange ? "Si, si, c’est un steak de betteraves avec des pommes de terre, cuisiné avec des carottes et il y a une salade. Ils nous donnent l’empreinte carbone sur le menu, à côté du prix, soit ce que cela coûte pour l’environnement."

Et ce plat qu’elle déguste coûte-t-il cher à la planète ? "Ce n’est pas si mal", précise-t-elle. La responsable de la restauration de cette ligne ouverte en juin 2021 précise : "On a ça depuis deux ou trois mois. C’est assez tendance en Suède d’avoir ces chiffres, mais c’est bien. Le train, c’est bon pour l’environnement… et notre nourriture aussi."

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Alimentation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.