Les sujets du jour
13-NovembreProposition de loi sur la "sécurité globale"Projets de vaccin contre le coronavirusPrésidentielle américaineProcès DavalCoronavirus

Gérald Darmanin : une déclaration polémique sur les rayons communautaires des supermarchés

France 3

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a provoqué une polémique mardi 20 octobre en pointant certains rayons alimentaires de supermarchés, qui auraient, selon lui, une part de responsabilité dans le repli communautariste. 

La déclaration de Gérald Darmanin n'est pas passée inaperçue. Le ministre de l'Intérieur pointe certains rayons alimentaires de la grande distribution, comme les rayons casher ou halal. "Ça m'a toujours choqué de rentrer dans un hypermarché et de voir qu'il y avait un rayon de telle cuisine communautaire et de telle autre à côté [...] C'est comme ça, que ça commence le communautarisme", a-t-il déclaré à la télévision, mardi 20 octobre. Sur les réseaux sociaux, mercredi 21 octobre, Gérald Darmanin a dit maintenir ses propos.

Des propos balayés par le porte-parole du gouvernement

Ses propos sont loin de faire l'unanimité dans la majorité. Ils ont été très vite balayés par le porte-parole du gouvernement. "Le jour où la question des rayons de supermarché sera prioritaire pour le gouvernement, c'est que nous aurons réglé un certain nombre d'autres questions auparavant", a expliqué Gabriel Attal, mercredi 21 octobre. Dans la classe politique, cette sortie génère des critiques. Annie Genevard, vice-présidente LR à l'Assemblée nationale, ne partage pas son avis : "Ce qui me semble le plus grave, c'est qu'il y ait des commerces communautaires qui ne soient fréquentés que par certaines communautés". Pour Boris Vallaud, député PS des Landes, "ce qu'il y a de choquant, c'est qu'on se retrouve aujourd'hui, le jour d'un hommage national, à commenter les turpitudes d'un ministre de l'Intérieur qui, sans doute, aurait dû réfléchir à deux fois à ce qu'il disait".

Le JT
Les autres sujets du JT