Cet article date de plus de quatre ans.

Vendanges : des algues au secours de la vigne

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Vendanges : des algues au secours de la vigne
Article rédigé par
France Télévisions

Traiter la vigne avec des algues au lieu de pesticides, c'est la découverte d'une jeune entreprise bordelaise. Les premiers tests s'avèrent concluants.

Un concentré d'algue naturelle pourrait être aussi efficace pour les vignes qu'un pesticide chimique. Un viticulteur a pu tester et constater les effets de cette algue contre le mildiou, l'un des fléaux de la vigne. "Une dose pour huit rangs de vigne, il n'y a pas besoin d'en mettre beaucoup, c'est très puissant", constate Christophe Brandy, un viticulteur de Saint-Saturnin (Charente).

Attendre l'autorisation de mise sur le marché

"C'est une microalgue marine qui se trouve naturellement dans l'océan, notamment ici dans l'Atlantique, qu'on récolte et qu'on va faire multiplier dans des bassins d'eau de mer. Elle va fabriquer un cortège de molécules et ces molécules vont avoir un effet contre le mildiou", explique Laurent de Crasto, le cofondateur de la société "Immunrise". En janvier dernier, les jeunes chercheurs de cette start-up bordelaise ont fait valider leur trouvaille par le laboratoire viticole de l'Inra. Il faudra encore du temps, car les autorisations de mise sur le marché d'un nouveau produit prennent en général plusieurs années.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.