Cet article date de plus de cinq ans.

Une cantine scolaire de l’Ariège se met au bio

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Une cantine scolaire de l’Ariège se met au bio
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les cantines se mettent au bio. C’est souvent l’initiative des parents qui veulent des bons produits dans l’assiette de leurs enfants. C’est le cas de la commune de Larocque-d’Olmes dans l’Ariège.

Des vaches dans les champs toute l’année, Jacques Hato est un éleveur traditionnel. Depuis qu’un jour son fils s’est plaint du goût de la viande servi par une société de restauration, il a convaincu la cantine voisine de se fournir chez lui. La cuisine centrale est située à huit kilomètres. Le circuit court c’est le maître mot ici. Objectif : passer de 38% des denrées locales et bio à 60%.

4,20 euros le repas

Même chose pour les filets de truite. Ils viennent d’un étang à 20 kilomètres. Cette pisciculture bio croule sous les demandes mais elle a délaissé les épiceries fines à Paris pour privilégier les petits ariégeois. Le circuit local, cela fait deux ans que Larocque-d’Olmes (Ariège) s’y est converti. Même si cela coûte plus cher : 4,20 euros le repas contre 2,40 pour ceux servis par les sociétés de restauration.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.