Un amendement qui vise à supprimer le plastique des cantines scolaires sera discuté cette semaine

C'est un amendement qui concerne la vie des enfants à la cantine qui sera discuté cette semaine devant la Commission des affaires économiques. Il vise à supprimer le plastique des cantines scolaires.

France 2

Elles ont envahi le quotidien des cantines scolaires : les barquettes en plastique. Par exemple, dans cette cantine de Montrouge (Hauts-de-Seine), les plats arrivent déjà conditionnés ; le personnel a juste à les réchauffer. C'est cette opération notamment qui pose problème à certains parents d'élèves ; ils craignent des risques à terme pour la santé de leurs enfants. Si ce lien n'est pas encore établi scientifiquement, on sait que ces plastiques ne sont pas des matériaux neutres. Quand ils montent en température, certaines particules peuvent migrer du plat à la nourriture.

Passer du plastique à l'inox : 9 millions d'euros sur 4 ans

Pour cela, certaines villes ont décidé de bannir le plastique des cantines pour le remplacer par l'inox par exemple, comme à Strasbourg (Bas-Rhin). La ville a dû investir : acheter des bacs en acier, construire un ilot central afin de tenir les plats au chaud... Aujourd'hui, 38% des élèves strasbourgeois mangent dans de l'inox. "On sera, à l'horizon 2022, dans le tout inox pour l'ensemble des 115 écoles de Strasbourg", se réjouit Roland Ries, le maire (PS) de la ville. Une transformation qui a un coût : 9 millions d'euros sur quatre ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un écolier découpe sa viande lors d\'un repas à la cantine (image d\'illustration).
Un écolier découpe sa viande lors d'un repas à la cantine (image d'illustration). (JEAN LOUIS PRADELS / MAXPPP)