Réveillon : comment se passent les négociations au marché de Rungis

Alors que les préparatifs en vue du réveillon de la Saint-Sylvestre battent leur plein, France 2 vous emmène en immersion au marché de Rungis (Val-de-Marne), où les négociations sur les prix s'enchaînent.

Voir la vidéo
France 2

Comment se passent vraiment les négociations entre acheteurs et vendeurs au marché de Rungis (Val-de-Marne) ? À la veille de la Saint-Sylvestre, ils sont sur le pont, à la recherche de la meilleure vente, du meilleur prix. Il est 2 heures du matin à Rungis, vendeurs et acheteurs se livrent une bataille discrète. Sur le stand de poisson sur lequel s'est rendue France 2, pas de prix, aucune étiquette. Une main dans le dos, un petit surnom et le marchandage peut commencer.

Pendant les fêtes, les prix flambent

Sur le stand en question, six vendeurs sont chargés de négocier avec les acheteurs, mais tous les produits ne se marchandent pas. Pas question, par exemple, de brader les huîtres. "Il faut respecter le produit", explique Pierre D'Arco, grossiste poisson. À cette époque de l'année, les prix flambent : le double, voire le triple par rapport à d'habitude. Pendant les fêtes, le marché de Rungis réalise 20% de son chiffre d'affaires : plus de 140 000 tonnes de produits vendues, souvent au prix fort.


Le JT
Les autres sujets du JT
Marché de Rungis, le 7 décembre 2016.
Marché de Rungis, le 7 décembre 2016. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)