Poissons : l'étiquetage mis en cause

Les étiquetages des poissons sont-ils vraiment fiables ? Comment s'y retrouver alors que de nombreuses espèces sont menacées ? 

France 2

L'UFC-Que Choisir alerte sur l'étiquetage des poissons. Selon l'association, dans 2 cas sur 3, il est non conforme à la réglementation. Sur les étals de poissons des marchés, les étiquettes ne sont pas toujours très précises. "Racasse pêché en Atlantique nord-est" peut-on notamment lire. Pour avoir plus d'informations sur le type de pêche ou la localisation exacte, le client doit demander au patron. "La seule obligation légale que l'on ait, c'est de spécifier où le produit est pêché", explique Samy Rida, poissonnier.

2 poissons sur 3 étiquetés de manière non conforme

L'UFC-Que Choisir a contrôlé plus de 1 100 supermarchés dans toute la France. Son constat est accablant : 86% des poissons vendus sont pêchés selon des méthodes non durables ou dans des zones surexploitées. C'est d'autant plus grave que les consommateurs effectuent les trois quarts de leurs achats de poissons dans les supermarchés. Ces derniers ne fourniraient pas les bons étiquetages, comme l'explique Olivier Andrault d'UFC-Que Choisir : "L'étiquetage obligatoire sur les zones et les méthodes de pêche de poissons, c'est le cadet des soucis de la grande distribution puisque 2 poissons sur 3 sont étiquetés de manière non conforme."

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'écrasante majorité des poissons vendus en supermarché, comme le bar, est issue de pêche non durable.
L'écrasante majorité des poissons vendus en supermarché, comme le bar, est issue de pêche non durable. (FRED TANNEAU / AFP)