Cet article date de plus de trois ans.

Pêche électrique : l'heure du choix pour l'UE

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
peche electrique
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le Parlement européen se prononce mardi 16 janvier sur l'interdiction ou l'autorisation de la pêche électrique, accusée de détruire la faune marine, mais autorisée par l'UE à titre expérimental.

Après cinq jours en mer, des pêcheurs ramènent des tonnes de soles ou de cabillauds. Aussitôt, ils sont pesés, triés et acheminés dans toute l'UE. Une aubaine pour ces marins néerlandais qui pratiquent la pêche électrique. Une pratique très efficace grâce à des filets équipés d'électrodes qui envoient des impulsions dans le sable et font remonter les poissons. Cette méthode très décriée a beaucoup progressé.

"Beaucoup d'écoute"

Les pêcheurs français sont opposés à la pêche électrique, mais aussi les experts scientifiques au nom du principe de précaution. À quelques heures d'un vote crucial, les députés européens écologistes tirent la sonnette d'alarme. "Dans beaucoup de pays, ce sujet n'a pas été évoqué parce que c'est une exception de la mer du Nord, mais quand on explique qu'électrocuter les fonds marins tue le poisson et la ressource, il y a beaucoup d'écoute", explique Yannick Jadot. Décision du Parlement mardi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Alimentation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.