Pêche à pied : une pratique réglementée

Sur l'île d'Oléron (Charente-Maritime), la pêche à pied séduit touristes et habitués. La pratique est très encadrée, des militants écologistes rappellent les consignes aux pêcheurs. 

Voir la vidéo
FRANCE 2

La plage de Saint-Trojan-les-Bains, sur l'île d'Oléron (Charente-Maritime) à marée basse, est l'endroit idéal pour débusquer des palourdes. Une pêche sous surveillance. Chaque été, des militants écologistes sont là pour jouer les pédagogues. Les palourdes qui font moins de quatre centimètres de diamètre sont trop jeunes. Elles doivent donc être jetées dans la vase. Une vacancière venue pêcher n'avait jamais ramassé de coquillages. Elle apprécie les conseils qui permettent de "bien pêcher, dans les règles".

200 palourdes par pêche

Néanmoins, les militants écologistes ne sont pas là pour distribuer des amendes. Ils veulent sensibiliser au respect de cet environnement protégé. Depuis cette année, chaque amateur n'a droit qu'à 200 palourdes par pêche. "Alors qu'avant, c'était 5 kg", souligne Jean-Baptiste Bonnin, coordinateur de l'association appelée Île d'Oléron développement durable environnement. L'écosystème est riche, il faut donc le préserver. Et pour déguster les palourdes, chacun a sa recette personnelle : farcies, avec des pâtes ou crues !

Le JT
Les autres sujets du JT
 Pour cause de grandes marées, les préfectures du Calvados, de la Seine-Maritime, du Finistère et du Morbihan appellent les pêcheurs à pied à la plus grande vigilance.
 Pour cause de grandes marées, les préfectures du Calvados, de la Seine-Maritime, du Finistère et du Morbihan appellent les pêcheurs à pied à la plus grande vigilance. (VINCENT MOUCHEL / MAXPPP)