Paris : une association accuse deux restaurants McDonald's et KFC de ne pas trier leurs déchets et porte plainte

Selon l'association anti-gaspillage Zero Waste France, les deux établissements parisiens, très fréquentés, ne réaliseraient aucun tri de leurs déchets. McDonald's appelle à la "création d'infrastructures de collecte uniformes".

Un repas dans un fast food (photo d\'illustration).
Un repas dans un fast food (photo d'illustration). (PHILIPPE TURPIN / MAXPPP)

L'association Zero Waste France porte plainte, jeudi 18 octobre, contre deux établissements franchisés McDonald's et KFC situés place de la République à Paris pour l'absence de tri des déchets en salle. Ces poursuites sont motivées par une enquête menée en juillet dernier.

Thibault Turchet a pris plusieurs photos à l'intérieur des deux établissements. Le responsable des affaires juridiques chez Zero Waste France a découvert des "déchets mélangés, placés dans des poubelles tout à fait classiques". De surcroît, "aucun sur-tri pour recyclage de ces déchets ne peut être effectué puisqu'ils sont non triés et écrasés avec une quantité de biodéchets et de liquides". Zero Waste France pointe par ailleurs du doigt le nombre important de déchets générés par McDonald's France et KFC place de la République, deux établissements très fréquentés grâce à leur emplacement.

Seuls 5% des McDonald's effectuent un tri des déchets selon Zero Waste

Dans son rapport publié en 2017, Zero Waste France estime que "selon des calculs effectués à partir de chiffres parcellaires publiés par McDonald's", la chaîne produirait 42 000 tonnes d'emballages chaque année, soit plus de 115 tonnes par jour et 1 kg par seconde, ces chiffres n'incluant pas "les autres types de déchets (huiles, déchets organiques, déchets des fournisseurs)". La plainte s'appuie sur le "décret 5 flux" entré en vigueur le 1er juillet 2016 qui oblige toutes les entreprises, y compris les commerces et les administrations, à trier leurs déchets de papier, métal, plastique, verre et bois.

Zero Waste France indique que 76 établissements de la chaîne française McDonald's effectuent un tri des déchets en salle sur environ 1 500 restaurants, soit environ 5%. Elle ajoute que de son côté "KFC ne semble envisager aucun début d'expérimentation, malgré l'ambition d'ouvrir 300 restaurants supplémentaires d'ici 2025". En cas de non-respect du tri, les entreprises s'exposent à une sanction administrative d'un montant maximal de 150 000 euros selon le Code de l'environnement.

McDonald's appelle à créer "des infrastructures uniformes de collecte et de tri"

MacDonald's a réagi dans un communiqué, publié dès jeudi 18 octobre. L'entreprise dit souhaiter "une clarification et une mobilisation de l’ensemble des parties-prenantes pour créer des filières et des infrastructures uniformes de collecte et de tri en France".

La chaîne de fast-foods explique avoir déployer le tri des déchets dans 79 restaurants, depuis 2013, et non plus 76. "En Allemagne, par exemple, l’enseigne est parvenue à déployer le tri dans l’ensemble de ses restaurants en quelques mois du fait de l’uniformité du système de tri. En France, nous pouvons mettre plusieurs mois pour construire une filière de tri à l’échelle d’un seul restaurant", justifie McDonald's.