Loi anti-gaspi : les banques alimentaires enregistrent une augmentation des dons

Trois ans après le vote de la loi anti-gaspillage, est-ce que les grandes surfaces la respectent ?

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Selon le rapporteur de la loi anti-gaspillage, 98% des grandes surfaces la respectent. Depuis trois ans, les supermarchés de plus de 400m2 doivent donner leurs invendus à des associations. Avant la loi, seulement un tiers des supermarchés ne donnaient pas. Les épiceries de centre-ville n'ont aujourd'hui aucune obligation. Autre limite de la loi anti-gaspillage, le manque de moyen des associations qui leur permet rarement de passer plus d'une fois par semaine dans les supermarchés.

92 millions de repas servis

Les dons faits d'invendus sont "vitaux" pour les associations, souligne la journaliste Florence Griffond, sur le plateau de France 2. Par contre, "certains supermarchés se débarrassent de produits périmés, ce qui représente autant de travail supplémentaire de tri pour les bénévoles", note-t-elle. Depuis trois ans, les banques alimentaires enregistrent une augmentation de 8% du volume des denrées chaque année, ce qui aurait donc permis de servir 92 millions de repas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Image d\'illustration. Une opération de la grande collecte nationale alimentaire à Paris en novembre 2014. 
Image d'illustration. Une opération de la grande collecte nationale alimentaire à Paris en novembre 2014.  (ELIOT BLONDET / AFP)