VIDEO. "On a l'impression que les attaques vegan deviennent une normalité" : à Lille, des boucheries font appel à des vigiles

À Lille (Nord), des vigiles seront à l'entrée de certaines boucheries samedi 22 septembre, à la veille d'une journée de mobilisation pour l'abolition des boucheries.

Une mesure drastique qui soulèvent des questions. Les clients de la boucherie L'Esquermoise à Lille (Nord) risquent d'être surpris, samedi 22 septembre. Pour la première fois, ils trouveront un vigile à l'entrée de ce commerce. Il y a quatre mois, l'enseigne a été vandalisé par des militants vegan. Alors à la veille d'une journée de mobilisation pour l'abolition des boucheries, Valérie Carreel veut être protégée. "On a l'impression que les attaques vegan deviennent une normalité", confie-t-elle à France 3.

Des vitrines fracassées avant l'été

Avant l'été, des poissonneries et des boucheries avaient été visées dans la métropole lilloise. Des vitrines avaient été fracassées et des tags dénonçaient la maltraitance animale. Pour éviter de nouveaux dégâts, l'association des bouchers du nord a donc fait appel à quelques agents de sécurité. Les organisateurs de la journée d'action prévue samedi 22 septembre assurent qu'elle sera pacifique. À la suite des actes de vandalisme, six personnes ont été interpellées ce mois-ci. L'une d'entre elles sera jugée en décembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
La devanture d\'une boucherie à Lille (Nord), le 15 mai 2018, qui a été détériorée.
La devanture d'une boucherie à Lille (Nord), le 15 mai 2018, qui a été détériorée. (ANTOINE PLACER / MAXPPP)